20/12/2008

Mélanie et Olivier

Portrait « commandé » par une collègue. J’ai dû recommencer la fille deux fois et je n’aurais pas été contre de refaire le garçon une seconde fois également mais ça m’aurait vraiment pris trop de temps. Je me rends compte d’une chose : il n’est pas facile de faire un double portrait car si le 1er est réussi et qu’on rate le deuxième… il ne nous reste plus que nos yeux pour pleurer !!! Comme vous l’aurez compris, je ne suis pas satisfaite du jeune homme… j’espère qu’il sera indulgent en voyant ce portrait !!

DSC04815-r